En atelier d’écriture,
on ne cherche que 
les pépites. 
 

Je reste garante de 
ce principe.

Des ateliers mensuels
de différents niveaux

Des ateliers à thèmes, adaptés aux divers publics

adultes
non-francophones 
adolescents, enfants
atelier parents-enfants
etc.

ateliers nouvelles
roman, contes
fantastique
autobiographie
réécriture
etc.

De 5 à 8 participants
par atelier.

Des ateliers réguliers

Écrire, sans reporter au lendemain

Parce qu’il est parfois difficile d’écrire seul(e) et de se motiver. Qu’il s’agisse d’écrire pour soi ou pour les autres, pour des raisons personnelles ou professionnelles, les ateliers invitent chaque participant à partir à la rencontre de sa plume.

Au fil des séances, les écrivants cheminent et expérimentent leur écriture. Ils révèlent leurs richesses et peaufinent leur style. Chacun développe son écoute des textes, apprend à les composer et les recomposer…

Une rencontre avec son imaginaire

Dans les ateliers, les écrivants trouvent des techniques pour laisser émerger leur imaginaire et le faire fructifier.

Nous travaillons les mots – comme les sculpteurs ou les peintres travaillent leurs matériaux – pour écrire des notes, des fragments, fabriquer des fictions, des nouvelles, des contes…

L’écriture est abordée de façon ludique. Habitué à jouer avec les mots, les images et la syntaxe, chacun écrit avec plus d’aisance, trouve sa langue et, s’il ne l’a déjà fait, prend conscience de son potentiel.

Tout commence par une consigne d’écriture – à partir de textes, de cartes, photographies, dialogues improbables, etc. qui permettent de contourner la page blanche. Commencent alors l’histoire, les heureux et imprévisibles mariages !

Dans l’atelier, tout est possible, nous nous autorisons tout (ou presque), y compris les fautes d’orthographe et les carambolages insolites ! Du moins au début, ensuite, selon l’atelier, nous retravaillons la phrase et ses codes (atelier non-francophones).

Des temps de lecture et d’écoute

Les consignes s’appuient souvent sur des textes médiateurs, littéraires ou non.

Après le temps d’écriture, le texte de chaque écrivant est lu et écouté. Cette lecture permet d’entendre son texte, de prendre de la distance avec lui, d’envisager des pistes de réécriture, de créer des liens avec les autres participants.

Les retours sur les textes sont toujours positifs. J’y veille !